Home / Page d'accueil  / Actualités générales  / Les entreprises vietnamiennes gravement affectées par le Covid-19

Les entreprises vietnamiennes gravement affectées par le Covid-19

Les données socio-économiques du mois d'août 2021 viennent d'être publiées par l'Office général des statistiques, montrant que le nombre d'entreprises quittant le marché a dépassé le nombre de nouvelles implantations. Ainsi, en 8 mois, l'ensemble

Les données socio-économiques du mois d’août 2021 viennent d’être publiées par l’Office général des statistiques, montrant que le nombre d’entreprises quittant le marché a dépassé le nombre de nouvelles implantations. Ainsi, en 8 mois, l’ensemble du pays compte 81 600 entreprises nouvellement enregistrées contre 85 500 entreprises fermées.

Parmi les 43 200 entreprises qui ont suspendu leur activité pour une durée déterminée (en hausse de 25,9 % par rapport à 2020), plus de 30 000 entreprises ont cessé leurs activités dans l’attente des procédures de dissolution (+ 24,5 %) et 12 200 entreprises sont définitivement fermées (+ 17,8%). En moyenne, près de 10 700 entreprises se retirent du marché chaque mois.

La quatrième vague de Covid-19 ainsi que les séries de distanciation sociale successives ont gravement affecté les activités commerciales, en particulier dans les provinces du Sud. 

Hô Chi Minh-Ville compte à elle seule 24 000 entreprises sorties du marché depuis le début de l’année, soit presque un tiers du nombre total d’entreprises de la ville, en hausse de 6,6 % par rapport à 2020. 

5 difficultés majeures auxquelles sont confrontées les entreprises : 

– manque de trésorerie ;

– augmentation du prix de revient et du coût de transport ;

– entrave à la circulation des marchandises due à la distanciation sociale ;

– suspension de la production dans les zones industrielles ;

– difficulté à accéder aux programmes de soutien du gouvernement, à cause des procédures complexes et la lenteur administrative dans certaines provinces. 

Deux exemples :

  • Cân Tho (métropole du delta du Mékong) compte environ 9 800 entreprises sur un total de plus de 10 000 entreprises dans la ville qui sont obligées de suspendre temporairement leurs activités en prévention de l’épidémie. Dans les seules zones industrielles de Cân Tho, 1 030 entreprises sur 1 090 ont dû fermer temporairement, soit 94,5 % avec plus de 65 000 travailleurs en chômage technique. Pendant ce temps, en dehors du parc industriel, seules 6 entreprises de plus de 100 employés et 34 entreprises de moins de 100 employés peuvent maintenir des activités modérées. Certaines entreprises de Cân Tho fermées depuis plus d’un mois décrivent leur situation : « Nous sommes en danger de faillite et sur le point de mourir, on n’est plus en situation de difficultés légères ».

  • Binh Duong (grand centre industriel limitrophe de Hô Chi Minh-Ville) est la localité avec le deuxième taux d’infection au Covid-19 le plus élevé, après Hô Chi Minh-Ville, avec près de 50 000 cas pour 2,5 millions d’habitants, de nombreuses entreprises rencontrent des difficultés et doivent cesser leurs activités, notamment dans les zones industrielles. Les statistiques du département des douanes de Binh Duong sur le nombre de déclarations du 15 juillet au 15 août montrent une baisse de 42% et le chiffre d’affaires à l’import-export a diminué de plus de 32% par rapport au mois précédent. En temps normal, plus de 2 000 entreprises opèrent et effectuent régulièrement des procédures douanières. Depuis la mi-juillet, plus de 600 de ces entreprises n’ont plus donné signe de vie.
 
 
 

dienhai.nguyen@free.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT