Home / Page d'accueil  / Actualités générales  / Ho Chi Minh-Ville compte près de 1 900 patients Covid-19 en état de santé critique

Ho Chi Minh-Ville compte près de 1 900 patients Covid-19 en état de santé critique

Le Centre de contrôle des maladies de Ho Chi Minh-Ville (HCDC) a indiqué qu'à 6 heures du matin le 15 août, la ville compte 147 929 cas de Covid-19, dont 147 533 cas d'infection dans

Le Centre de contrôle des maladies de Ho Chi Minh-Ville (HCDC) a indiqué qu’à 6 heures du matin le 15 août, la ville compte 147 929 cas de Covid-19, dont 147 533 cas d’infection dans la communauté, 396 cas importés.

Actuellement, Ho Chi Minh-Ville compte 32 293 patients F0 (cas positifs avérés) traités dans les établissements médicaux, dont 1 851 patients gravement malades sous respirateurs et 15 nécessitant une intervention ECMO (Technique de sauvetage respiratoire de dernier recours). Le nombre de cas graves a augmenté de 180 cas par rapport au 13 août. De plus, il y a 11 444 cas F0 nouvellement découverts en isolement et suivi médicalement à domicile.

Le taux de mortalité est toujours élevé, on compte en moyenne 241 décès par jour.

Un cas grave en soins intensifs

Le vice-ministre de la Santé, Nguyen Truong Son, a déclaré que la cause était la vitesse de propagation du variant Delta qui a dégénéré l’état de santé des malades.

« Ce variant a un développement extrêmement imprévisible, non seulement les personnes atteintes de maladies sous-jacentes, mais les personnes jeunes et en bonne santé deviennent également victimes potentielles si elles ne sont pas surveillées et traitées rapidement.

Au cours des dernières semaines, la ville a préparé tous les plans mais n’a pas pu suivre le développement de l’épidémie.

La cause suivante est le nombre important de F0 détectés chaque jour (en moyenne, il y a environ 4 000 cas positifs chaque jour), ce qui a entraîné une surpopulation dans les centres de santé. Les établissements manquent de ressources humaines, d’équipements, etc., de sorte que les soins et le traitement des patients sont à déplorer. 

J’ai remarqué qu’il y a beaucoup de « vides » entre les étages de traitement de la ville, en particulier les hôpitaux du 2e et du 3e étage. En partie, cette maladie nouvelle évolue trop vite, ce qui la rend difficile à diagnostiquer et à traiter. Le niveau inférieur est surchargé, ce qui met la pression sur les hôpitaux de niveau supérieur ». 

Une autre raison du nombre élevé de décès est que de nombreux cas infectés n’ont pas pu contacter les hôpitaux pour leur transfert et meurent à domicile faute de soins adéquats. 

Pour réduire les décès, la ville classera plus efficacement les cas de Covid-19 aux 5 étages du système de traitement. La ville essaie également de moderniser les hôpitaux des 2e et 3e étages.

Les hôpitaux de campagne du 2e étage ont été aménagés au même niveau que ceux du 3e étage pour mobiliser des ressources et pouvoir traiter les patients gravement malades, afin de réduire la pression sur les étages supérieurs.

Parallèlement à cela, la capacité de fournir de l’oxygène aux malades a été renforcée. 

En outre, la ville a mis en service 4 centres de réanimation, mis en place 5 115 stations satellites pour soutenir et coordonner les urgences.

Actuellement, la campagne de vaccination s’est accrue.

Le 14 août, la ville comptait 3 417 patients sortis de l’hôpital, portant le nombre total de patients guéris à 70 727.

dienhai.nguyen@free.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT