Home / Page d'accueil  / Actualités générales  / Les Vietnamiens d’outre-mer attendent avec impatience la réouverture des vols internationaux vers le Vietnam pour le Têt 2022

Les Vietnamiens d’outre-mer attendent avec impatience la réouverture des vols internationaux vers le Vietnam pour le Têt 2022

Depuis le début de l’épidémie en 2020, il n’y a plus de vols réguliers avec le Vietnam, seuls des vols dits « de rapatriement » des Vietnamiens bloqués à l’étranger sont pratiqués. Des vols peu nombreux et chers 1.

Depuis le début de l’épidémie en 2020, il n’y a plus de vols réguliers avec le Vietnam, seuls des vols dits « de rapatriement » des Vietnamiens bloqués à l’étranger sont pratiqués.

Des vols peu nombreux et chers

1. De nombreuses personnes n’ont pas pu rentrer chez elles depuis 2 ans en raison de l’épidémie de Covid-19. Bien qu’ils aient eu 2 vaccinations depuis longtemps, mais en raison de vols de rapatriement rares, du prix de billets d’avion coûteux, sans parler du coût de confinement obligatoire à leur retour au Vietnam, ils attendent toujours la réouverture prochaine des vols commerciaux internationaux.

« Nous savons que le Vietnam reconnaît temporairement le Certificat de vaccination/passeport vaccinal de 72 pays/territoires, alors quand les Vietnamiens munis d’un passeport vaccinal complet peuvent-ils retourner dans leur pays d’origine », telle est la question. 

Répondant à cette question, un représentant de l’autorité compétente a indiqué que le plan des vols d’accompagnement des citoyens rentrant chez eux est toujours en cours, mais seulement à court terme, en adéquation avec la situation épidémique et la capacité de réception du pays.

2. Sans oublier que les prix des billets pour ces vols sont assez chers, jusqu’à 50-60 millions de VND (2200-2600 USD) pour les trajets depuis le Japon, la Corée du Sud, … et plus de 80 millions de VND (3000 €) depuis l’Europe. 

M. Nguyen Quang Trung, chef du département de la planification et du développement de Vietnam Airlines, a déclaré que les vols de rapatriement doivent être dirigés vers des aéroports dotés d’installations adéquates tels que : Nha Trang, Van Don, Da Nang, … De plus, les compagnies aériennes vendent uniquement des billets allers, ce qui entraîne un double coût par siège par passager.  

Des millions de Vietnamiens ont besoin de rentrer chez eux 

Vo Huy Cuong, directeur adjoint de l’Autorité de l’aviation civile du Vietnam (Ministère des Transports), citant des données du ministère des Affaires étrangères, a estimé qu’au premier trimestre 2022 (à l’occasion du Nouvel An lunaire), il y aurait environ un demi-million de Vietnamiens d’outre-mer et d’étrangers qui ont besoin de rendre visite à leur famille. 

La difficulté actuelle est : pour aller au Vietnam, les gens doivent encore être confinées pendant 7 jours à leur arrivée, tandis que des pays comme le Cambodge lèveront la quarantaine pour tous les passagers qui sont complètement vaccinés (à partir du 15/11/2021), la Thaïlande déjà à partir du 01/11/2021. Après avoir obtenu un résultat de test négatif, les touristes sont libres de voyager à travers le pays. 

Une autre façon pour les Vietnamiens d’outre-mer de rentrer chez eux est de s’inscrire à un voyage à forfait et visiter 5 localités déjà approuvées : Kien Giang, Nha Trang (Khanh Hoa), Quang Nam, Da Nang et Quang Ninh (Baie de Ha Long). Ils devront suivre un programme de visite de 7 jours puis en informer l’agence de voyages pour pouvoir effectuer les démarches nécessaires pour rendre visite à leur famille. Cependant, voyager sous cette forme n’est limité qu’à 90 jours au Vietnam selon la réglementation.

Le Ministère des Transports a proposé au Gouvernement de rouvrir les vols internationaux réguliers à partir du premier trimestre 2022, en 3 phases : 

  • Phase 1, à partir du premier trimestre 2022 (janvier 2022) : pas d’approbation de passagers entrant au Vietnam par les autorités compétentes. Les marchés sont la Chine, Hong Kong, le Japon, la Corée, Taïwan, la Thaïlande, Singapour, la Malaisie, le Laos, le Cambodge, la France, l’Allemagne, la Russie, le Royaume-Uni, l’Australie, avec une fréquence de 4 vols/semaine/trajet. 
  • Phase 2, à partir du deuxième trimestre 2022 (avril 2022), pas de confinement pour les passagers titulaires de passeports vaccinaux. Le marché est ouvert en fonction des besoins des compagnies aériennes, avec une fréquence de 7 vols/semaine/trajet pour chaque compagnie aérienne. 
  • Phase 3, à partir du troisième trimestre 2022 (septembre 2022), vols internationaux réguliers en fonction de la demande, en fonction de l’évolution de l’épidémie et l’état de vaccination des pays concernés.

dienhai.nguyen@free.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT