Home / Page d'accueil  / Actualités générales  / Réouverture des frontières au Vietnam : une lueur d’espoir pour le tourisme

Réouverture des frontières au Vietnam : une lueur d’espoir pour le tourisme

Serait-ce enfin le bout du tunnel ? En rouvrant ses portes aux touristes étrangers, le Vietnam a mis fin à 2 ans de disette et redonné de l’espoir à l’un de ses secteurs économiques les

Serait-ce enfin le bout du tunnel ? En rouvrant ses portes aux touristes étrangers, le Vietnam a mis fin à 2 ans de disette et redonné de l’espoir à l’un de ses secteurs économiques les plus durement touchés par la crise.

Les compagnies aériennes et les agences de voyage avaient pourtant amorcé un timide redressement fin 2020. Mais c’était sans compter sur l’irruption du variant Delta à la fin janvier 2021, qui aura obligé de nombreuses localités à annuler les festivités prévues pour le Têt et le secteur touristique à enregistrer une baisse drastique de la recette sur les deux premiers mois de l’année : moins 62,1%, en glissement annuel.

Une timide embellie du tourisme interne au Vietnam

Fin mars, la situation ayant évolué favorablement, les principales destinations touristiques étaient à nouveau prêtes à recevoir des visiteurs. Le fait est que le début de la quatrième vague, fin avril, n’aura pas empêché les Vietnamiens de se livrer à leur traditionnel chassé-croisé du 30 avril-1er mai.

La province de Lao Cai, au nord, a ainsi reçu 64.000 visiteurs, soit quatre fois plus qu’en 2020. Quant à l’ile de Phu Quoc, elle en a enregistré 91.000 : trois fois plus que l’année précédente. Même constat à Da Lat et à Da Nang avec une augmentation de la fréquentation de 180% pour la première, et 75.000 visiteurs pour la seconde…

Confinement sévère dans l’ensemble du pays durant 4 mois

Mais tout a une fin, et sitôt cet intermède printanier terminé, la réalité a repris le dessus. Le virus a commencé à se propager à un rythme alarmant et rapidement Ho Chi Minh-ville et les provinces avoisinantes sont devenues le centre névralgique d’une épidémie difficilement contrôlable.

De nombreuses localités ont dû alors se résoudre à suspendre les vols et à imposer des mesures de quarantaine stricte à tout voyageur en provenance la mégalopole du Sud. Quant à la saison estivale, elle s’est rapidement trouvée compromise.

Les chiffres sont du reste éloquents : d’après des données collectées par l’administration nationale du tourisme, le nombre de touristes nationaux est passé de 3,5 million en mai à 500.000 en juillet. Et comme si cela ne suffisait pas, pour la période comprise entre janvier et septembre, le secteur accuse une baisse de revenus de 41% en glissement annuel.

Une situation de « nouveau normal » au Vietnam

Il aura fallu attendre octobre et la fin d’une longue période de distanciation sociale pour que la vie reprenne un cours normal et que le tourisme retrouve des couleurs.

Certaines destinations comme Quang Ninh, Lam Dong, Quang Binh et Hai Phong ont aussitôt assoupli les restrictions et autorisé la présence de touristes vaccinés.

Le 10 octobre, le gouvernement autorisait la reprise des vols intérieurs.

A la mi-novembre, la plupart des destinations étaient à nouveau accessibles aux visiteurs domestiques.

Mais surtout, ce même mois de novembre aura vu l’arrivée d’un premier contingent de touristes étrangers dument vaccinés.

29 voyageurs en provenance d’Europe et des Etats-Unis sont ainsi arrivés à Hoi An, dans la province de Quang Nam. C’était le 17 novembre. Trois jours plus tard, 200 touristes sud-coréens atterrissaient sur l’ile de Phu Quoc…

Puis en février de cette année, un timide programme de vols vers le Vietnam depuis le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne est prévu comme suit : le 1er vol part tous les mercredis avec l’itinéraire Londres-Francfort-Hanoï ; le 2ème vol part tous les vendredis avec l’itinéraire Paris-Francfort-Hanoï. 

On attend maintenant la mise en place d’un calendrier de reprise des vols internationaux beaucoup plus substantiel vers le Vietnam. Le Ministère de la Culture, du Tourisme et des Sports du Vietnam a demandé au 1er Ministre son approbation pour une ouverture complète du pays au 31 mars 2022 pour l’accueil des touristes étrangers.

dienhai.nguyen@free.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT