Home / Page d'accueil  / Actualités générales  / Musée de l’Histoire vivante, lieu de souvenirs sur le président Hô Chi Minh

Musée de l’Histoire vivante, lieu de souvenirs sur le président Hô Chi Minh

Chaque année, à l'occasion de la date de naissance du Président Hô Chi Minh, le 19 mai, l'Ambassade du Vietnam en France et la Mairie de la ville de Montreuil, en banlieue parisienne, organisent une

Chaque année, à l’occasion de la date de naissance du Président Hô Chi Minh, le 19 mai, l’Ambassade du Vietnam en France et la Mairie de la ville de Montreuil, en banlieue parisienne, organisent une cérémonie d’offrande de fleurs au buste du président Hô Chi Minh, dans la parc Montreau et revisitent l’Espace Hô Chi Minh dans le Musée de l’Histoire Vivante. Monsieur Florian Vigneron, maire adjoint de la ville de Montreuil, des représentants du Parti communiste français et de l’antenne de l’Association d’Amitié France – Vietnam à Montreuil ont également assisté à la cérémonie.

Situé dans le parc Montreau, le buste du président Hô Chi Minh fait partie de cet Espace. C’est un don du Musée de Hanoï à la ville de Montreuil, érigé et inauguré le 19 mai 2005, à l’occasion du 115e anniversaire de la naissance du Président Hô Chi Minh.


Haut de 1,1 m et posée sur un socle de 3 m de haut, il est basé sur le modèle du célèbre sculpteur Tran Van Lam. Sur la plaque de bronze attachée au buste est inscrit : « Président Hô Chi Minh, 1890-1969, Héros de la libération nationale et éminent homme de culture du Vietnam » (Résolution de l’UNESCO 1987).

Selon M. Eric Lafon, directeur du Musée de l’Histoire vivante, ce Musée se consacre à l’histoire ouvrière sociale et aborde des questions de colonisation et de décolonisation. Donc il est important pour le musée d’accueillir cet Espace puisque Nguyên Ai Quôc fait partie de cette histoire. Dans cet esprit, le Musée a dédié une salle de 10m2 pour exposer des images et des artefacts précieux sur la vie active de Hô Chi Minh pendant ses années en France, sous le nom de Nguyen Ai Quoc. En particulier, les vestiges de la chambre de l’ancien révolutionnaire, qui vécut au 9 Impasse Compoint (Paris 17ème) à la fin des années 1910.

Des versions originales telles que le numéro de la maison, la porte d’entrée, la vasque de la chambre où il vivait, aux versions illustrées comme la brique qu’il a utilisé pour se réchauffer les nuits d’hiver. Ces objets sont présentés dans leur état d’origine sur fond d’une peinture murale décrivant la chambre, permettant aux visiteurs d’imaginer comment il vivait et travaillait lorsqu’il y résidait.

Des images et des documents tels que sa carte d’adhérent du Parti communiste français, des photos et articles et même la lettre qu’il avait écrite à ses camarades au Parti communiste français…, ces documents qui étaient tirées des archives françaises ont permis aux visiteurs d’appréhender sommairement la vie du leader révolutionnaire du Vietnam devenu après, président du pays.

« La chambre originale de Nguyên Ai Quôc était très petite au 9, impasse Compoint. Lorsque ce bâtiment a été démoli pour être reconstruit vers la fin des année 1970, le Parti communiste français et l’Ambassade du Vietnam ont réussi à récupérer les reliques dans la chambre de l’Oncle Hô et les apporter au Musée de l’Histoire vivante pour les conserver. Le Musée a reconstitué d’une manière plus moderne pour que le public puisse venir visiter l’espace », a raconté M. Eric Lafon, qui travaille dans ce musée depuis 30 ans et connaît bien les documents concernant le président Hô Chi Minh.

dienhai.nguyen@free.fr

Review overview
NO COMMENTS

Sorry, the comment form is closed at this time.