Home / Page d'accueil  / Actualités générales  / Vietnam : Potentiel de développement de l’éolien offshore

Vietnam : Potentiel de développement de l’éolien offshore

Selon le Plan national de développement de l'électricité pour la période 2021-2030, avec vision à l'horizon 2045 (Planification de l’électricité VIII) soumis au gouvernement par le ministère de l'Industrie et du Commerce, le secteur de l'électricité établit une feuille de route pour

Selon le Plan national de développement de l’électricité pour la période 2021-2030, avec vision à l’horizon 2045 (Planification de l’électricité VIII) soumis au gouvernement par le ministère de l’Industrie et du Commerce, le secteur de l’électricité établit une feuille de route pour réduire drastiquement l’énergie au charbon afin de la convertir et de la remplacer par des sources d’énergie propres, en particulier l’énergie éolienne et l’énergie au gaz.

D’ici 2045, l’ensemble du système ne disposera plus que de 9,6 % d’énergie au charbon, tandis que l’éolien et le solaire représenteront 50,7 %, garantissant les engagements du pays en matière de conversion d’énergie et de protection de l’environnement.

De nombreuses évaluations d’organisations internationales et d’experts indiquent que le Vietnam a l’avantage d’avoir une zone côtière longue de 3500 km et un potentiel important en énergie éolienne, en particulier l’énergie éolienne offshore.

Grâce à une source éolienne puissante, les projets éoliens offshore du Vietnam peuvent atteindre une capacité de plus de 50 %, équivalent à l’hydroélectricité.

M. Mark Hutchinson, président du groupe de travail d’Asie du Sud-Est du GIEC, a affirmé que le Vietnam à la possibilité de viser une production de 10 GW d’énergie éolienne offshore d’ici 2030. A titre de comparaison, la Commission européenne a présenté en novembre 2020 sa stratégie relative aux énergies renouvelables en mer dans laquelle elle fixe pour ambition de porter la puissance éolienne offshore dans l’UE (hors Royaume-Uni donc) à 60 GW en 2030 et à 300 GW d’ici 2050. Pour atteindre ces objectifs très élevés, la Commission européenne estime ainsi que « près de 800 milliards d’euros seront nécessaires d’ici à 2050 »(5).

Avec les projets d’énergie renouvelable, la connectivité du réseau est importante, et avec les projets éoliens offshore à grande échelle, la bonne infrastructure est essentielle.

Mai Duy Thien, président de l’Association de l’énergie verte, a déclaré que par rapport à l’éolien terrestre, la qualité et la stabilité de l’éolien offshore sont généralement meilleures, en particulier dans les provinces de Binh Thuan et Ninh Thuan (centre du Vietnam).

Actuellement, de nombreuses banques et institutions financières mondiales accordent la priorité au financement de projets d’énergie renouvelable, en particulier l’énergie éolienne offshore. Par conséquent, pour les développeurs expérimentés et compétents qui veulent investir au Vietnam dans ce domaine, la mobilisation de capitaux sera plus favorable dans la tendance mondiale générale à la réduction des émissions de gaz à effet.

dienhai.nguyen@free.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT