Home / Page d'accueil  / Actualités générales  / Résumé de la situation épidémique au Vietnam au 12 janvier 2022

Résumé de la situation épidémique au Vietnam au 12 janvier 2022

Le 12 janvier, le Système national de gestion des cas COVID-19 a enregistré 16 135 nouvelles infections, dont 69 ont été importées et 16 066 enregistrées au niveau national dans 60 provinces et villes. Depuis le

Le 12 janvier, le Système national de gestion des cas COVID-19 a enregistré 16 135 nouvelles infections, dont 69 ont été importées et 16 066 enregistrées au niveau national dans 60 provinces et villes.

Depuis le début de l’épidémie (2020), le Vietnam a compté 1 958 719 cas (28è sur 224 pays et territoires), avec un ratio de 19 850 infections par million d’habitants.

Le nombre total de cas guéris de COVID-19 est de 1 635 899. Le nombre de patients graves encore en traitement 6 032. Le nombre total de décès 34 117, soit 1,8 % du nombre total de cas.

Il y a 31 cas de COVID-19 dus à la variante Omicron provenant essentiellement de personnes rapatriées. Tous été isolés immédiatement après leur entrée sur le territoire : Quang Nam (14 cas), Ho Chi Minh-Ville (12 cas), Thanh Hoa (2 cas), Hai Duong, Hai Phong, Hanoi (1 cas pour chaque localité).

Le Vietnam a vacciné 163 533 682 doses, dont la 1ère injection est de 78 413 199, 71 510 069 pour la 2ème dose et 13 610 414 pour la dose de rappel ( dont 3ème dose pour le vaccin Abdala – Cuba).

La couverture d’au moins 1 dose est de 99,8 % et la dose de base complète est de 92,1 % de la population âgée de 18 ans et plus. Par région, le taux au Nord est respectivement de 97,5% et 90,9% ; la région du Centre : 96,8 % et 90 % ; les Hauts plateaux du centre : 98,3 % et 86,7 % ; le Sud : 100 % et 92,6 %.

S’exprimant lors de la réunion du gouvernement avec les provinces pour évaluer les résultats en 2021 et déployer les tâches en 2022, le ministre de la Santé Nguyen Thanh Long a partagé que la couverture vaccinale au Vietnam est actuellement parmi les plus élevées au monde.  

Cependant, selon le ministre, pour le proche futur, l’épidémie de COVID-19 ne pourra pas être totalement maîtrisée, de nouvelles souches peuvent apparaître, rendant la situation plus compliquée et imprévisible, le nombre de cas infectés pouvant augmenter rapidement même après la vaccination. Avec l’apparition de la variante Omicron, elle continue de nécessiter des efforts accrus en matière de prévention et de contrôle des épidémies. 

En 2022, le secteur de la santé se détermine pour tâche immédiate et priorité absolue de continuer à se concentrer sur la prévention et le contrôle de l’épidémie de COVID-19, apportant une contribution importante à la mise en œuvre efficace du programme de redressement et de développement socio-économique du pays.

dienhai.nguyen@free.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT