Home / Page d'accueil  / Actualités générales  / Revue de presse Vietnam / Février 2022

Revue de presse Vietnam / Février 2022

Sélectionnée par Francis Gendreau Les phares maritimes, symboles de la souveraineté nationale 01/02/2022 https://lecourrier.vn Les phares maritimes de l’archipel de Truong Sa (Spratly) aident les navires à surmonter les tempêtes et à retourner dans leur Patrie en toute sécurité.

Sélectionnée par Francis Gendreau

Les phares maritimes, symboles de la souveraineté nationale

01/02/2022

https://lecourrier.vn

Les phares maritimes de l’archipel de Truong Sa (Spratly) aident les navires à surmonter les tempêtes et à retourner dans leur Patrie en toute sécurité. Et, qui mieux est, ils manifestent en permanence la souveraineté du Vietnam sur ces îles.

Sur les îles et îlots de l’archipel de Truong Sa, on compte neuf phares : Son Ca, Nam Yêt, Sinh Tôn, Da Lat, Da Tây, An Bang, Song Tu Tây, Tiên Nu et Truong Sa Lon (Grand Truong Sa).

Des sentinelles de la mer…

Situé dans la partie septentrionale de Truong Sa, Song Tu Tây a été construit en 1993. Premier phare édifié dans l’archipel, il fut dès ses débuts de niveau de première classe selon le système international de sécurité maritime. Du haut de ses 36 m, il appuie efficacement les activités des navires et de sauvetage en mer, assure leur sécurité tout en contribuant à favoriser le trafic maritime et à affirmer la souveraineté maritime et insulaire nationale.

Le phare de Truong Sa Lon a été construit en 2009. D’une hauteur de plus de 14 m, de forme octogonale, peint en jaune citron, il est équipé d’un système de lampes alimentées à l’énergie solaire, notamment d’une lampe à gradient avec un prisme tournant et un éclair de lumière opérant toutes les dix secondes. Les navires peuvent le voir jusqu’à environ 18 miles nautiques.

D’une hauteur de 24,9 m, le phare de Nam Yêt, de couleur blanche et rouge, a été construit en 2013. De la même hauteur, les phares d’An Bang, à la forme en pilier, et de Sinh Tôn, à l’architecture carrée, ont été édifiés respectivement en 1995 et 2012.

Quant à lui, le phare de l’île de Son Ca a été construit et mis en service en 2009. D’une hauteur de 28 m, il fonctionne de 17h30 à 05h30. La construction du système de signalisation maritime sur les îles submergées de Da Lat, Da Tây et Tiên Nu a été particulièrement difficile, tout comme leur entretien.

D’une hauteur de 42 m, celui de Da Lat a été construit en 1994. Il constitue une station du phare ainsi qu’une maison pour les employés. « Depuis sa présence, aucun navire n’a échoué dans cette zone », a partagé fièrement Vu Duy Tiên, chef de la station du phare de l’île de Da Lat.

Édifié la même année, le phare de Da Tây possède une hauteur de 20 m. Quant à Tiên Nu, il fut construit en 2000 et mesure 22,1 m. Il est situé sur l’île la plus loin de l’archipel de Truong Sa.

Ces ouvrages sont non seulement des repères pour les navires dans la nuit, mais aussi des affirmations fortes de la souveraineté nationale dans cette région maritime. Dans n’importe quelle condition, ils ne s’éteignent jamais. Entre le ciel et la mer, ils sont à la fois un ami de confiance des pêcheurs et une sentinelle de la souveraineté maritime du Vietnam.

… aux sentinelles de la Patrie

Quand la nuit tombe, c’est le moment pour les phares maritimes de s’activer. Leurs gardiens doivent partager la permanence de 18h00 la veille à 06h00 le lendemain matin. « Malgré des difficultés, ces employés ont toujours conscience de consolider les sites de défense. Ils prennent contact régulièrement avec les soldats afin de protéger les eaux maritimes du pays », a confié Dang Quôc Cuong, directeur de la Compagnie chargée de la sécurité de la navigation maritime en Mer Orientale et des îles.

« Comme les phares fonctionnent toutes les nuits, les soldats doivent aussi rester éveillés avec eux. C’est un principe et un ordre. Les techniciens/gardiens des phares sur place peuvent être remplacés et se reposer le week-end ou pendant le Têt traditionnel. Mais, ce n’est pas le cas des soldats », a-t-il ajouté.

Les soldats et techniciens/gardiens doivent travailler jour et nuit, dans un environnement difficile. Les conditions sont rudes, surtout en haute mer où les vagues et le mauvais temps empêchent parfois tout ravitaillement et toute relève pendant des semaines. C’est un travail très prenant. « Les contributions des forces militaires et des employés des phares de Truong Sa sont considérables. Leur sacrifice silencieux constitue un symbole de l’esprit patriotique », a souligné Dang Minh Hai, commissaire politique adjoint de la Marine nationale.

Avec l’amour de la mer, des îles et du pays natal, les « gardiens de la lumière » se succèdent pour garantir la sécurité des navires et des pêcheurs, veiller sur l’archipel de Truong Sa, protéger la mer et la souveraineté maritime de la Patrie.               

Mai Huong/CVN

Réouverture du Vietnam : reprise du tourisme proposée pour le 31 mars

05/02/2022

https://lepetitjournal.com

Plus question d’attendre. Si le Vietnam n’accélère pas sa relance économique, il risque de passer à côté des opportunités qui s’offrent à lui, juge le Premier ministre.

Le risque zéro n’existe pas, et à défaut d’une solution parfaite, il faudra se contenter d’une solution optimale, aurait déclaré Pham Minh Chinh à l’occasion du conseil des ministres du mois de janvier.

Cette « solution optimale » que prône le chef du gouvernement repose sur le fait que désormais, le Vietnam peut se targuer d’avoir globalement maîtrisé l’épidémie et d’avoir un taux de couverture vaccinale parmi les plus élevés au monde.

Le Premier ministre a néanmoins lancé une mise en garde contre une possible déferlante Omicron, qui serait de nature à compromettre la réouverture en cours, et exhorté les localités à ne surtout pas baisser la garde, notamment pendant les festivités du Têt.

La reprise du Vietnam sur le plan économique

Sur le plan économique, la reprise est palpable, a noté Pham Minh Chinh, s’appuyant notamment sur une croissance du PIB de 5,22% au quatrième trimestre de l’année 2021, mais aussi sur une macroéconomie stable et un faible taux d’inflation.

Reprise économique au Vietnam et croissance du PIB

Pour le mois de janvier, le taux d’entreprises revenant sur le marché est de 194% en glissement annuel, a-t-il fait valoir.

La situation reste toutefois imprévisible, a-t-il nuancé, appelant le gouvernement à se tenir prêt à faire face à toute éventualité, et les localités à décaisser les fonds publics qui leur sont alloués dès le début de l’année, de façon à favoriser la relance.

Une situation de pandémie encore imprévisible

La Banque d’Etat du Vietnam va devoir veiller à la bonne répartition des crédits et des capitaux, a décrété Pham Minh Chinh, qui a également demandé au ministère de l’Industrie et du Commerce de faire en sorte d’assurer un bon équilibre entre l’offre et la demande, et à celui des Finances de finaliser la réglementation du marché boursier.

La réouverture doit également s’accélérer pour les écoles et pour le tourisme, a déclaré le chef du gouvernement, qui a suggéré aux deux ministères concernés, celui de l’Education et de la Formation, et celui de la Culture, des Sports et du Tourisme, de faire des annonces très claires, de façon à permettre aux acteurs de ces secteurs d’aller résolument de l’avant.

Ouverture du tourisme proposée pour le 31 mars

Son appel semble d’ailleurs avoir été entendu puisque le ministère de la Culture, des Sports et du Tourisme a finalement avancé la date du 31 mars pour une reprise complète des activités touristiques, arguant que la campagne de vaccination serait alors terminée au plan national et que de nombreux pays de la région avaient déjà rouvert leurs frontières aux touristes étrangers. Sans surprise, les compagnies aériennes et les agences de voyage abondent dans ce sens.

Retour des touristes internationaux pour visiter et voyager au Vietnam

A noter enfin que pour ce qui est du programme de relance socio-économique qui a été récemment approuvé par l’Assemblé nationale, le Premier ministre souhaite que le gouvernement adopte au plus vite une résolution sur sa mise en œuvre, l’idée étant, là encore, de donner un coup d’accélérateur à la reprise amorcée.

Éducation. Au Vietnam, reprise pour 17 millions d’élèves après 10 mois de cours à distance

08/02/2022

https://www.courrierinternational.com

Au Vietnam, retour à l’école pour plus de 17 millions d’élèves Courrier international

Après dix mois d’interruption et de cours à distance, les établissements scolaires rouvrent progressivement au Vietnam. La majorité des plus de 12 ans ont déjà reçu deux doses de vaccin.

Au Vietnam, plus de 17 millions d’élèves reprennent progressivement le chemin de l’école depuis le 7 février, au terme des vacances du Têt, le nouvel an lunaire. Les établissements étaient pour la plupart fermés depuis mai dernier, explique Vietnam Express.

Dans la capitale, Hanoi, environ 600 000 lycéens et collégiens, à l’exception des élèves de la première année du collège, reprennent les cours ce mardi, poursuit le journal. L’occasion, enfin, pour eux, note le journal, “de retrouver leurs camarades et leurs professeurs, [ce qui n’était pas arrivé] depuis mai dernier, au moment de la quatrième vague de Covid-19”.

Les cours se faisaient depuis essentiellement à distance.

Les écoles ont mis en place un protocole sanitaire avec, notamment, la prise de température à l’entrée et des mesures à prendre en cas d’infection.

Large couverture vaccinale des plus de 12 ans

Les réouvertures se poursuivront tout le mois de février. Ainsi, dans la principale ville du sud du pays, Hô Chi Minh-Ville, les écoles primaires ne rouvriront qu’à partir du 10. Et à Hanoi, à partir du 21.

Pham Quang Hung, le chef du département de coopération internationale au ministère de l’Éducation, estime que la réouverture des écoles était inévitable au vu du taux de vaccination important. Il rappelle notamment qu’à la mi-janvier les deux tiers des pays Hanoi ont complètement rouvert les écoles. Par ailleurs, dit-il :

De nombreux pays ont encouragé le retour à l’école des étudiants non vaccinés. Le Japon et Singapour ont augmenté la surveillance des éventuels symptômes, alors que le Canada et les États-Unis demandent les résultats des tests au Covid-19.”

Au Vietnam, la majorité des plus de 12 ans ont reçu deux doses de vaccin contre le Covid.

Près de 1.400 cyberattaques contre les systèmes d’information au Vietnam en janvier

11/02/2022

https://www.lecourrier.vn

En janvier, 1.383 cyberattaques ont perturbé des systèmes d’information au Vietnam, soit une hausse de 10,29% par rapport à décembre 2021, a rapporté le Centre national de cybersécurité (NCSC) relevant du ministère de l’Information et de la Communication. En 2021, l’Autorité de la sécurité de l’information a enregistré et traité plus de 9.700 cyberattaques, soit une augmentation de 42,42% par rapport à 2020.

Selon des experts, dans le contexte d’évolutions compliquées de la crise sanitaire de COVID-19, des pirates informatiques profitent de l’attention de la société sur la situation épidémique pour multiplier les cyberattaques, diffuser des codes malveillants et des escroqueries pour saboter et voler des informations d’utilisateurs, organisations et entreprises. VNA/CVN

Réouverture du Vietnam : c’est officiel et annoncé pour le 15 mars

16/02/2022

https://lepetitjournal.com

Finies les restrictions de voyage : le Vietnam renoue avec le tourisme international. Défense, Sécurité publique, Santé, Affaires étrangères, Transports… Tous les ministères sont tombés d’accord avec celui de la Culture, des Sports et du Tourisme sur la date du 15 mars.

Les lignes bougent, au Vietnam, et vite. Cette réouverture au tourisme international était attendue pour avril, au mieux… Elle se fera finalement le 15 mars. Ainsi en ont décidé les six ministères précités au cours d’une réunion qui a eu lieu ce mardi à Hanoi, sous la présidence du vice-Premier ministre Vu Duc Dam.

Le ministre du Tourisme, Nguyen Van Hung, a estimé que la situation au Vietnam comme dans l’ensemble de la région rendait possible une telle décision. Il a également noté que l’expérience des « bulles touristiques », expérience lancée en novembre, avait été concluante, avec 9.000 visiteurs ainsi accueillis en toute sécurité, qui se sont montrés satisfaits de leurs séjours.

Visas touristiques pour le Vietnam : retour aux anciennes règles

Les touristes étrangers pourront donc à nouveau se déplacer comme ils l’entendent sur le territoire vietnamien, sans avoir à effectuer un circuit balisé, en boucle fermée.

Pour ce qui est des visas, c’est le retour au statu quo ante que semble prôner le gouvernement, ce qui signifie qu’il sera à priori possible de déposer des demandes de visas auprès des représentations vietnamiennes à l’étranger ou de se voir délivrer des visas électroniques. Même chose pour les exemptions, unilatérales ou bilatérales : elles auront à nouveau cours.

L’exemption de visa dont bénéficiaient les ressortissants français pour tout voyage n’excédant pas 15 jours serait donc à nouveau mise en place.

Des voyages au Vietnam avec les précautions d’usage

Il va de soi que si les touristes étrangers sont à nouveau les bienvenus au Vietnam, ils devront se plier aux contraintes sanitaires qui pèsent sur celles et ceux qui y résident : le masque et les distances de sécurité ont encore de beaux jours devant eux…

S’agissant de la vaccination, elle ne sera obligatoire qu’au-delà de 12 ans. Il faudra, dans ce cas, avoir reçu au moins deux doses, la dernière administration n’étant pas antérieure à six mois.

Les touristes étrangers devront, également, présenter un test négatif avant de s’envoler pour le Vietnam et installer l’application PC-Covid pour toute la durée de leur séjour.

Il y aura bien une quarantaine, mais celle-ci ne durera que 24 heures, au terme desquelles un nouveau test sera effectué.

Reste la question de l’assurance santé, obligatoire. Le ministère du Tourisme souhaite fixer le montant de la couverture à 10.000 dollars américains pour couvrir les frais de traitement, le cas échéant, ce qui portera son prix à une trentaine d’euros.

A noter, enfin, que si malgré toutes les précautions prises, un touriste étranger venait à contracter la covid au cours de son séjour, l’hôtel où il se trouve se mettrait en contact avec les autorités sanitaires pour organiser une quarantaine, selon les modalités qui s’appliquent à tout citoyen vietnamien.

ESSENCE : Le prix du carburant atteint un nouveau sommet historique au Vietnam

23/02/2022

https://www.gavroche-thailande.com

Les prix de l’essence au Vietnam ont atteint un nouveau sommet lundi 21 février après que les autorités les aient ajustés à la hausse pour la cinquième fois consécutive.

Le prix de l’essence populaire RON 95 a augmenté de 3,79 % à 26 280 VND, tandis que celui du biocarburant E5 RON 92 a augmenté de 3,9 % à 25 530 VND.

Un prix en hausse depuis 2014

Ces prix ont dépassé le précédent pic atteint en juillet 2014. La hausse de lundi 21 février est la cinquième hausse consécutive depuis le 10 décembre 2021.

Le ministère de l’Industrie et du Commerce et le ministère des Finances, qui sont responsables de la régulation des prix de l’essence, ont déclaré que les prix des composants de l’essence ont augmenté de près de 6 pour cent depuis le 11 février jusqu’à maintenant.

Pendant ce temps, les prix mondiaux du brut ont légèrement baissé, les nouvelles concernant de nouveaux efforts diplomatiques pour résoudre la crise ukrainienne ayant apaisé certaines inquiétudes concernant l’offre.

Les autorités vietnamiennes procèdent à des ajustements du prix de l’essence le 1er, le 11 ou le 21 du mois ; les changements suivent donc les mouvements mondiaux après un certain délai.

Le pays a importé 6,96 millions de tonnes de pétrole et d’essence l’année dernière, soit une baisse de 15,5 % par rapport à 2020, selon les douanes vietnamiennes.

dienhai.nguyen@free.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT