Home / Page d'accueil  / Actualités générales  / Le Vietnam expérimente le « passeport vaccinal »

Le Vietnam expérimente le « passeport vaccinal »

Jusqu'à présent, le Vietnam n'a accepté faire entrer au pays que les sujets prioritaires dont : (1) Salariés expatriés qui, à l’issue de leur contrat de travail, ont perdu leur emploi, n'ont plus de revenus (depuis

Jusqu’à présent, le Vietnam n’a accepté faire entrer au pays que les sujets prioritaires dont :

(1) Salariés expatriés qui, à l’issue de leur contrat de travail, ont perdu leur emploi, n’ont plus de revenus (depuis 2, 3 mois ou plus) et que l’employeur n’a aucune capacité à prendre en charge ;

(2) Lycéens de moins de 18 ans ; étudiants ayant terminé le cursus ayant des difficultés d’hébergement / prolongation de séjour ;

(3) Entrepreneurs, experts étrangers sous contrat avec le Vietnam

(4) Touristes vietnamiens « coincés » à cause de la fermeture des frontières devant faire face à l’absence de logement, à l’incapacité financière et à d’autres circonstances particulièrement difficiles…

Depuis début septembre 2021, le Vietnam permet l’entrée des personnes munies de « passeports vaccinaux ».

Qu’est-ce-que le « passeport vaccinal »

Le « passeport vaccinal » est un certificat numérique qui justifie le fait que les personnes ont été entièrement vaccinées avec 2 doses du vaccin Covid-19. Ce passeport est délivré et révisé sur la base de la Loi sur la prévention et le contrôle des maladies infectieuses et du Règlement international sur la quarantaine sanitaire. 

Les utilisateurs peuvent installer l’application de vaccination sur leurs téléphones portables. 

De plus, les autorités peuvent s’appuyer sur les passeports pour surveiller le statut vaccinal des personnes ainsi que pour voir si elles sont guéries du Covid depuis 6 mois ou non.

Conditions pour les détenteurs de « passeports vaccinaux » pour entrer au Vietnam

Quang Ninh (Baie d’Ha Long) est la première province agréée par le gouvernement vietnamien pour mettre en œuvre le programme de « passeport vaccinal ».  Le 4 septembre, l’aéroport international Van Don de Quang Ninh a accueilli le premier vol pour expérimenter ce programme. 

1. Tous les passagers doivent remplir 2 conditions simultanément : Recevoir les doses complètes de vaccin Covid-19 et avoir des résultats de test négatifs pour le SARS-CoV-2 (par RT-PCR/RT-LAMP) dans les 72 heures avant le départ certifié par l’autorité compétente du pays d’origine. 

2. Pour les personnes infectées par le SRAS-CoV-2, il est nécessaire de disposer d’un certificat ou de documents équivalents confirmant qu’elles sont guéries de la maladie Covid-19, délivré par une autorité compétente du pays de traitement. 

3. Les personnes à l’entrée doivent subir un isolement médical pendant 7 jours et continuer à faire l’objet d’un suivi médical pendant les 7 jours suivants (sauf cas de personnes entrant au travail depuis moins de 14 jours et cas d’entrée en quarantaine conformément à la réglementation du Comité de Prévention et de Contrôle du Covid-19 et du Ministère de la Santé vietnamienne). 

4. Le dépistage du SARS-CoV-2 pour les personnes entrant dans le cadre du programme « passeport vaccinal » est effectué 3 fois : le 1er jour, le 7ème jour et le 14ème jour après l’entrée au pays.

Après ces vols pilotes, le gouvernement, les ministères concernés et la province de Quang Ninh évalueront et tireront les leçons de l’expérience avant un déploiement à grande échelle. 

Les prochains endroits pilotes pour appliquer les « passeports vaccinaux » seront les principales destinations touristiques du pays telles que Phu Quoc et Khanh Hoa (Nha Trang) après leur ouverture aux touristes.

dienhai.nguyen@free.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT